EnglishbloggerItalianobloggerdeutschbloggerespañolblogger Roc Noir de Combeynot, tour et couloir N oriental - Evasion freeski
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stages / journées de ski Freeride et Randonnée, sur Serre Chevalier et les hautes alpes. Descriptions de sorties, infos, photos, vidéos...

18 Apr

Roc Noir de Combeynot, tour et couloir N oriental

Publié par ESI Evasion  - Catégories :  #Freeski, #Randonnée, #Combeynot, #Hautes Alpes, #Ski de pente "raide"

Arête sommitale

Arête sommitale

La météo était formelle:

- 20 à 30 cm de neige fraiche au dessus de 2300-2500m

- recouvrant 10 à 15 cm tombés mercredi dernier, restés froids en versant N et un manteau neigeux de type printanier jusqu'à 2800m environ

- regel nocturne moyen en dessous de ces altitudes

- nuit voilée et éclaircies dans la matinée

- risque d'avalanche élevé au dessus de 2800 - 3000m, où les conditions sont toujours hivernales

En résumé: une journée à Combeynot!

Et la météo avait vu juste.

Cirque de Laurichard

Cirque de Laurichard

Départ du col du Lautaret skis aux pieds (chose de plus en plus rare en cette fin d'hiver), pour un florilège de possibilités en face N aux alentours de 3100m.

Un couloir en particulier nous attirait l'oeil depuis un moment.

J'avais déjà dû faire demi tour par deux fois en essayant de le skier: trop de neige fraiche, et un risque trop élevé à mon goût, puis un regel nocturne inexistant même en altitude avaient eu raison de moi.

Aujourd'hui, vu d'en bas, ça semble tout bon.

Nous décidons donc d'aller voir au pied (de nombreux itinéraires ont été "ravagés" par les coulées humides ces derniers jours).

Etat des lieux des faces sud

Etat des lieux des faces sud

Pyramide de Laurichard

Pyramide de Laurichard

Après une grande question existentielle matinale (passerons nous à droite ou à gauche de la bosse??), nous nous dirigeons donc vers la combe de Laurichard, sur une neige telle que prévue: peu de regel, une croûte légèrement cassante sur un fond bien humide...

Avec l'altitude, la couche se raffermit progressivement, puis se recouvre d'un manteau frais de plus en plus épais: ça sent bon!

Au pied du couloir, l'impression de confirme.

Les purges des jours précédents n'ont pas épargné le couloir, mais à part une goulotte centrale par endroit (avec de la place sur les côtés), le revêtement est lisse.

Sous la limite pluie-neige

Sous la limite pluie-neige

Pied du couloir N oriental

Pied du couloir N oriental

Par contre, avec le soleil qui va sortir sous peu et éventuellement chauffer les faces le surplombant, et vu la faible portance de la couche de regel, nous n'avons curieusement aucune envie de remonter dans le couloir.

Nous optons pour une boucle, et un tour du roc noir de Combeynot.

Plein d'avantages:

- remonter dans des pentes moins raides, donc moins exposées niveau avalanches

- remonter skis aux pieds plutôt qu'avec de la neige jusqu'à la taille

- profiter des panoramas grandioses sur les Ecrins (Agneaux, Neige cordier,...) en face S

Peu d'inconvénients:

- vent fort en face S

- pas de reconnaissance totale du couloir

Ce dernier point se justifie surtout pour des pentes très raides et/ou exposées (notions somme toute relatives!!!)

Ici, mis à par les premiers mètres, on ne dépasse pas beaucoup les 40°, avec une exposition limitée voire inexistante.

Le seul doute possible concerne la présence éventuelle de pierres affleurantes et/ou de neige dure en entrée.

En partant du principe qu'il y en aura, le problème est résolu!

Au pied du couloir N occidental et de la goulotte. La neige fraiche s'épaissit...

Au pied du couloir N occidental et de la goulotte. La neige fraiche s'épaissit...

La montée au col à droite du roc noir sera laborieuse.

L'épaisseur et la qualité de neige fraiche se résument en un mot: consistante.

Neige parfois assez dense, sur 40 cm environ, à tracer intégralement.

Un petit doute sur la stabilité nous fait réfléchir un moment.

Quelques fissures sont apparues entre les traces au niveau des conversions. La nouvelle neige a de la cohésion, la pente flirte avec les 30°.

Mais la sous couche semble comme prévue printanière. La couche de regel ne parait pas favoriser le glissement, et le "gros" de la face s'est purgé avant les dernières chutes.

--> grandes distances de sécurité dans l'évolution, pauses pour s'attendre à l'abri.

Cela prend du temps, mais c'est mieux ainsi!

Roc Noir de Combeynot, tour et couloir N oriental
Roc Noir de Combeynot, tour et couloir N oriental
Arrivée au col 2861

Arrivée au col 2861

Nous gagnons ainsi prudemment le point 2861 de la carte pour basculer en versant S.

Pile poil pour la bascule de vent: pleine face!

Accès à pied dans les cailloux au sommet du couloir N occidental vers 3000m.

Le vent nous dissuade du crochet au sommet, que nous contournons par le sud en une grande traversée ascendante, skis au pieds cette fois, plus abritée que l'arête, dans un décor grandiose et hivernal!

Les pentes et couloirs S font envie...

Janvril frappe de nouveau. Pas pour longtemps parait-il...

Peu de neige sur l'épaule...

Peu de neige sur l'épaule...

Entrée du nord occidental

Entrée du nord occidental

Traversée en S sous le roc noir

Traversée en S sous le roc noir

L'entrée du couloir N oriental de situe au niveau du point 3073 IGN, à l'est du sommet.

L'accès à ski depuis le sommet est facile et évident (pour des journées où les cieux seraient plus cléments).

Arrivée à l'entrée du couloir, point 3073

Arrivée à l'entrée du couloir, point 3073

Arête sommitale du roc noir

Arête sommitale du roc noir

Même pas de casse-croûte au sommet, les temps sont durs et les mains froides.

Petit cassage de corniche pour découvrir l'entrée, bien enneigée et plutôt accueillante.

Plus bas, ça a l'air bien chargé en poudre...

Pause de courte durée...

Pause de courte durée...

Vue sur les Agneaux, le cirque d'arsine et les écrins

Vue sur les Agneaux, le cirque d'arsine et les écrins

Accueillante, oui, mais au moment de m'élancer, j'ai comme un petit doute.

Ce jaune - orange sablé auquel nous sommes malheureusement habitués cet hiver me parait bien proche de la surface...

Et le vent souffle depuis un moment.

Au dernier moment, oubliant mon idée première (à savoir plonger généreusement dans la pente), je saute 50 cm plus bas pour marquer un appui.

Qu'on se le dise: cette méthode est rarement efficace, et encore moins révélatrice de la stabilité de l'ensemble d'une pente!!

Mais dans du 50° finement plaqué sur une couche sableuse sans adhérence...

ça marche bien!

Petite plaque, une dizaine de mètres (sur une dizaine), mais qui prends vite de la vitesse!

Rien ne se propage, plus bas la couche est bien plus épaisse, a été moins sujette au vent, s'envole bien haut au passage de la coulée.

Nouveau petit colloque "nivo" à 2...

C'est parti!

Corniche à gauche, pelé à droite, glacé au fond... Autant de signes à prendre en considération...

Corniche à gauche, pelé à droite, glacé au fond... Autant de signes à prendre en considération...

Rapide révision du virage sauté sur 50m bien raides (aux alentours de 50°) sur le sable bien dur,

Quelques cailloux qui pointent en dessous dans une étroiture.

Mais ensuite...

Quel bonheur!!!

Neige froide, belle épaisseur, bon remplissage et peu ou pas de cailloux!

Juste la fameuse goulotte par endroit, mais avec toujours de belles contre-pentes à skier.

Et le tout en grande partie au soleil.

De la poudre à souhait jusque vers 2400 et le replat de la combe.

Je vais laisser, encore une fois, les images parler... (vidéo ci dessous)

Retour tranquille ensuite (c'est beaucoup moins bon sur le bas, forcément!) vers la terrasse ensoleillée et son tajine de lapin mérité (?)...

En n'oubliant pas de passer du bon côté de la bosse.

Itinéraire du jour:

Montée en bleu, descente orange

Montée en bleu, descente orange

Le couloir N du roc noir est côté 4.3 sur skitour, avec une pente moyenne juste au dessus de 40°, et maxi à 50° sur 50m.

Les 50m de raide sont à l'entrée et nécessitent de la prudence car le secteur est sujet aux vents, et les cailloux affleurent et dépassent juste en contre-bas par enneigement "moyen".

Environ 1050m de dénivelé, et un superbe parcours pour cet accès en boucle.

Attention tout de même, une fois arrivé à l'entrée du couloir en face S, un éventuel échappatoire serait long (par l'itinéraire de montée en Sud --> horaire...) ou pas nécessairement moins exposé (vers le point 3050), en cas de mauvaise appréciation des conditions...

Pour finir, je dirais que, concernant les jours à venir, les conditions en haute montagne sont probablement "douteuses", et piégeuses. Les couches de neige récentes ont souvent de la cohésion, et vu le mille-feuille sur lequel elles doivent reposer (alternances de neiges humides, froides, ventées, sablées...), bien malin qui pourra prédire la stabilité à plus haute altitude...

Roc Noir de Combeynot, tour et couloir N oriental

Pour nous rejoindre sur la neige, c'est toujours par ici:

http://evasionfreeski.over-blog.com/sejours-evasion-freeski.html

A bientôt!

Commenter cet article

À propos

Stages / journées de ski Freeride et Randonnée, sur Serre Chevalier et les hautes alpes. Descriptions de sorties, infos, photos, vidéos...